07

NOVEMBRE
2022
14 h à 15 h 30
Heure de l'Est

Conférence nationale 2022

Première partie : À la rencontre de deux femmes engagées !

Marguerite et Solange sont deux femmes de différentes générations qui travaillent depuis plusieurs années à la vitalité et la pérennité des communautés acadiennes et francophones du Canada. Marguerite est présidente de la Fédération de la jeunesse canadienne-française et Solange est présidente de la Fédération des aînées et aînées francophones du Canada. Elles se rencontrent pour la première fois et discutent ensemble de ce qui les unis : leur passion et leur engagement envers la Francophonie canadienne !

Deuxième partie : Les liens intergénérationnels : des bénéfices pour les aînés, les jeunes et leur communauté

Par la conférencière invitée Julie Fortier, Ph.D.

 

CONFÉRENCIÈRES INVITÉES
Marguerite Tölgyesi, Solange Haché et Julie Fortier

BIOGRAPHIES

Marguerite Tölgyesi (présidente de la Fédération jeunesse canadienne-française)

Née à Val-D’or au Québec, élevée dans le nord de l’Ontario, Marguerite Tölgyesi a déménagé au Nunavut puis en Espagne avant de s’établir au Yukon. C’est en 2013 qu’elle commence son implication au sein du Comité Jeunesse franco-yukon qui lui vaudra sa place comme représentante yukonnaise sur le conseil de direction de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF). Marguerite est une adepte des simulations parlementaires notamment du Parlement francophone du nord et l’ouest et le Parlement jeunesse pancanadien. Elle cherche toujours à faire rayonner la richesse de la francophonie canadienne à travers ses engagements et occupe maintenant le poste de présidente de la FJCF depuis septembre 2021.  Elle siège également au conseil d’administration de la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada. Marguerite est récemment diplômée d’un baccalauréat multidisciplinaire de l’Université Laval avec spécialisation en science politique, géographie et études nordiques. Elle commence sa maîtrise en études canadiennes et interculturelles avec l’Université Saint-Boniface.

Solange Haché (présidente de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada)

Originaire de la Péninsule acadienne, Solange Haché a développé, au terme d’une longue carrière, une expertise pointue en enseignement et en administration scolaire. Son sens du leadership l’a amenée à occuper divers postes au sein du système scolaire francophone de sa province : enseignante au primaire et au secondaire, directrice de différentes écoles, agente pédagogique au ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick et directrice générale au District scolaire de la Péninsule acadienne. Elle a aussi été directrice générale par intérim de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones à Ottawa.

Même à la retraite, Mme Haché déborde de projets et continue d’être très active en éducation et en francophonie. Son désir de s’engager dans sa communauté continue de la motiver. Maintenant, elle accomplit une variété de mandats de consultation, particulièrement dans le secteur de l’éducation.

Elle a été présidente de l’Association francophone des aînés du Nouveau- Brunswick (AFANB) de 2016 à 2020. Première femme à assumer cette haute fonction à l’AFANB, elle est assurément un modèle inspirant dans son milieu. Auparavant, elle a présidé le Théâtre populaire d’Acadie et le Salon du livre de la Péninsule acadienne. En 2011, la Fédération nationale des conseils scolaires francophones lui décerne le prix Edgar-Gallant remis à un gestionnaire scolaire pour son apport au développement de l’éducation au plan national. Elle a déjà reçu le Prix d’excellence en enseignement du ministère de l’Éducation du Nouveau- Brunswick, la médaille d’or du gouverneur général pour l’excellence académique- 2 e cycle Université de Moncton et plus récemment elle a été reçue membre honoraire de l’Association canadienne des éducateurs de langue française (L’ACELF). Madame Haché est la présidente de la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) depuis 2020.

Julie Fortier, Ph.D.

Julie Fortier détient un doctorat en Études urbaines de l’Université du Québec à Montréal. Elle est professeure agrégée au Département d’études en loisir, culture et tourisme de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche touchent le bénévolat, les liens intergénérationnels, la concertation et la participation publique. Elle a par ailleurs effectué plusieurs études sur l’action bénévole et sur les liens intergénérationnels concernant notamment les bénéfices, les motivations, les attentes ainsi que les facteurs facilitant et contraignant. Julie est également codirectrice du Laboratoire en loisir et vie communautaire effectuant des recherches sur ces thématiques.

 

Commentaire

You have no rights to post comments

INSCRIPTION À L'INFOLETTRE

  • Conditions générales d'utilisation (CGU)
  • info@francsavoir.ca